fbpx

Catherine Boyer

Bonjour! Je suis Catherine, l’un des personnages principaux de l’histoire. Difficile de se décrire comme ça, plus de quatre cents ans après ma naissance! Mais je vais essayer. Comme vous le savez, moi je vis dans un monde bien différent du vôtre. Nous ferons connaissance alors que je quitte l’adolescence, en 1596.

Pour résumer, je vis avec mes parents, Pierre et Anne Boyer, et il y a aussi mes trois frères. Je suis la deuxième plus vieille, après mon grand frère qui se nomme comme mon père, Pierre. Tout ce beau monde vit dans le petit village de Mercier, un coin perdu dans le royaume de France.

Jusqu’à maintenant, ma vie a été heureuse, mais vous arrivez à une période difficile…

Depuis plusieurs mois, l’ambiance est étrange, chez moi. Il arrive des choses bizarres dans la maison. Moi-même j’en ai été témoin. C’est franchement épeurant. Vous savez lorsque vous êtes seule, mais que vous sentez une présence? Ou lorsque vous entendez des bruits que vous n’êtes pas capable d’identifier?

Ce n’est pas facile à décrire, et je ne peux vraiment pas tout dire à cause de mon père. Mais ça devient de plus en plus difficile toute cette histoire qui dure depuis bien longtemps.

Catherine

Pierre Boyer

À mon tour de vous saluer! Bien, voilà, je suis Pierre Boyer, le grand frère de Catherine.

Moi, en 1596, j’ai début vingtaine. Comme je suis le plus vieux des enfants, c’est sur moi que reposent beaucoup de responsabilités. Surtout dans les derniers mois où… Ça, Catherine vous en a parlé aussi. Je ne voulais pas, mais elle fait toujours à sa tête.

Moi aussi je suis l’un des personnages principaux de cette histoire.

Je suis plutôt fonceur et protecteur de ma famille en général, et de Catherine en particulier. Il faut croire que c’est une seconde nature pour moi.

Je n’ai que de bons mots à dire de mes parents. Juste qu’il y a mon père qui m’inquiète. Toutes ces choses dont Catherine vous a parlé le vident de son énergie. Ma mère est très inquiète aussi. Je les entends parfois hausser le ton. Elle aimerait aller consulter le curé Chérard. Mon père refuse toujours. Il croit pouvoir régler ça tout seul.

Une chose est certaine, ça ne pourra pas continuer comme ça encore très longtemps…

Pierre

Thomas Deschamps

Je suis Thomas Deschamps, j’ai dans la quarantaine. Je vis en reclus à Mercier, ce petit village de vauriens. L’histoire de ma famille est un peu compliquée à comprendre. Cela remonte à il y a bien longtemps avant 1596. Des centaines d’années avant, mêmes. Mes ancêtres étaient membres de l’Église vaudoise. Une sorte de secte qui fut tolérée pendant longtemps, mais que l’Église officielle a fini par bannir et traiter en hérétique. L’Église a lancé ses chiens de l’Inquisition contre eux. Finalement, une partie des membres de cette Église vaudoise maintenant maudite a décidé de « changer de camp » et d’adorer le Mal.

Je suis l’un des héritiers de cette branche.

Cela me fait bien rire de lire les textes de Catherine et Pierre Boyer. Ils sont là à se demander ce qu’il peut bien arriver à leur famille. Pauvre eux, s’ils savaient…

Cette famille n’a pas idée de ce qui les attend.

Thomas Deschamps, sorcier vaudois

Étienne Viret

Je suis Étienne Viret, inquisiteur de l’Église de Rome. Je suis à la tête d’un groupe de fidèles qui élimine les hérétiques du royaume de France. Quand je lis des textes du genre du petit salopard qui m’a précédé, je vois rouge, pour tout dire. La Sainte Église n’a cure des sentiments et de l’histoire de famille de ces choses immondes.

Je ne sais pas s’il reste encore des sorciers à l’époque où vous êtes, mais voici ce que je peux en dire… Il ne faut JAMAIS sous-estimer le pouvoir de ces monstres.

Justement, moi mon travail, c’est de les arrêter et de les brûler vifs. Certains pourraient trouver cela cruel, je vous laisse à votre jugement.

En attendant, je dois me rendre dans un village où il y a des rumeurs de sorcellerie. Si je dois en jeter cent au bûcher, je vais le faire, et avec plaisir, en plus !

Étienne Viret, inquisiteur

RÉSERVEZ VOTRE EXEMPLAIRE

RIEN À PAYER AVANT L’AUTOMNE

PAS DE CARTE DE CRÉDIT