fbpx

Bienvenue dans cette série qui vous en apprendra plus sur tout ce qui entoure le roman, ses coulisses, ses personnages, les intrigues et bien autres choses. Juste avant de débuter, n’ayez aucune crainte, tout ce qui sera écrit ici ne révélera aucun « punch » qui pourrait gâcher votre plaisir lorsque vous le lirez.

Épisode 1 : D’où vient-il?

Nous devons remonter assez loin dans le temps pour voir naitre l’idée de ce roman. Au tout début des années 2000, en fait. C’était juste après la publication de mon premier roman, « Makarou ».

C’était à l’époque où la série des Harry Potter était à son plus fort, vous vous souvenez? Moi personnellement je n’ai jamais lu une seule ligne de cette série. J’ai peut-être visionné deux films, mais sans jamais accrocher.

N’empêche, je trouvais le concept intéressant, mais trop naïf à mon goût à moi.

C’est dans cet air du temps de l’époque que l’idée d’écrire un roman traitant de la vraie sorcellerie a cheminé dans mon esprit. Mais attention, je ne voulais pas reproduire un Harry Potter, il prenait déjà toute la place! Non, ce que je désirais, c’était un roman dit historique, mais qui traiterait de la période de l’inquisition au Moyen-âge. Bref, de l’époque où l’on brûlait des « sorcières » sur une simple rumeur non fondée.

En 2001-2002 donc, il n’était aucunement question d’une trilogie ou d’une sage, mais d’un roman sous forme de thriller dont le lieu de départ allait être la France de la fin des années 1500.

C’est ainsi que je me suis mis à la tâche en bâtissant la trame de l’histoire.

La rédaction de cette première version a pris plus ou moins un an, pour finir avec un résultat qui ne me satisfaisait pas pleinement. J’aimais l’histoire, mais il manquait quelque chose que je ne parvenais pas à identifier à ce moment.

Le manuscrit incomplet alla donc au fond de mon tiroir sans trop que j’y pense pendant bien des années. Je savais que j’allais le ressortir un jour, mais je ne savais ni quand, ni dans quelles circonstances.

Il me suivit dans tous mes déménagements, changements de vie, de ville, d’emploi, partout! Il passa de tiroir en tiroir, amassant de la poussière à chaque fois.

En 2012, je décidai de lui donner une chance, et de le faire réviser. Après une relecture, toujours le même résultat : ce n’était pas ce que je voulais vraiment.

C’est en 2015 que la lumière jaillit!

Si LYCANTHROPE ne me satisfaisait pas, ce n’était pas à cause de la trame, mais parce qu’il se terminait en laissant en plan trop de choses exploitables pour des suites.

C’est à ce moment que je me suis fait la réflexion suivante : LYCANTHROPE a semé sa malédiction, mais, que s’est-il passé ensuite? Non pas dans les années suivantes, mais au fil des siècles qui ont suivi?

J’ai alors tout repris de zéro et ai construit une saga qui s’étalerait de 1596 jusqu’à nos jours, avec cette malédiction en toile de fond.

Paragraphe après paragraphe, il a fallu pratiquement tout réécrire la première version pour qu’elle s’arrime bien à ce qui allait être la suite de l’aventure.

C’est ainsi que le tome 1, que je vous présente aujourd’hui, est sorti de sa solitude qui durait depuis presque vingt ans.

Christian.

Le mystère du message dans la bouteille de la rivière Péribonka : Simple canular ou découverte incroyable?

Par Christian Tremblay Trouvé en 1932 dans la rivière Péribonka, il finit, on ne sait comment, dans les archives d’un photographe de la région, M. Joseph-Eudore Lemay, puis est cédé, dans les années 60, à la Société d’histoire du Saguenay. Après avoir séjourné incognito durant des années, dans la photothèque de la Société d’histoire, l’image

Read More »

Les Innus du Lac-Saint-Jean en 1848 : Une rencontre méconnue et historique

De la soumission à l’épanouissement, de gré ou de force. Par Christian Tremblay Les Innus du Lac-Saint-Jean avaient-ils une histoire avant l’arrivée des blancs? La question semble ridicule aujourd’hui. Pourtant elle se posait bel et bien, il y a quelques siècles. Elle se posait tellement bien que nous pourrions dire que cette simple question est

Read More »

L’orphelinat oublié

Pendant plus de trente ans, un orphelinat pour garçons a bel et bien existé au nord du Lac-St-Jean. Le rêve prit fin abruptement, à cause d’un drame qui changea à jamais le visage de la région! Oubliée avec le temps, cette institution a pourtant marqué l’histoire régionale. Par Christian Tremblay Remontons au début des années

Read More »

Du sentier des Jésuites à la première voiture : Le défi de la liaison Lac-St-Jean/Québec

Il est assez aisé, pour nous, de se rendre dans la région de Québec aujourd’hui. Selon l’endroit où l’on se trouve, plus ou moins trois heures suffisent amplement. Mais qu’en était-il, y a cent ans, à l’époque de la colonisation, ou même bien avant? L’histoire de la communication entre notre région et le fleuve Saint-Laurent

Read More »

Des morts sous nos bancs d’église!

Pratique maintenant révolue, sauf pour quelques exceptions extrêmement rares, plusieurs de nos premières églises recelaient bel et bien un caveau, où quelques personnes, triées sur le volet, avaient l’honneur d’être déposées pour l’éternité. Du moins croyait-on… Qui y était et pourquoi?Contrairement à ce que nous pouvons imaginer, au Lac-St-Jean, les défunts ne reposaient pas sous

Read More »
%d blogueueurs aiment cette page :