fbpx

-Publicité-

Facebook s’est enrichi d’une nouvelle membre fort étrange depuis peu. Cette personne se présente sous le nom de Sarah McNicoll. Elle prétend être l’un des personnages d’une saga de trois thrillers historiques dont le premier tome sera publié l’automne prochain.

Il a été impossible de la rejoindre directement. Toutefois, il a été constaté, après quelques recherches sur le site Internet de cette saga à venir, qu’effectivement elle en est l’un des personnages.

Ce personnage, dont la présence sur Facebook étonne, prétend avoir découvert des documents qui auront un grand impact dans le futur. Selon ce qu’elle avance, elle serait étudiante pour devenir archiviste, et c’est lors d’un exercice de classement qu’elle aurait fait sa découverte.

Découverte qu’elle n’aurait pas révélée à son Université, et dont elle préfère garder le secret pour l’instant.

C’est bien des mystères en même temps, tout cela.

Ce n’est certes pas la première fois qu’une personne fictive prend vie sur la plateforme Facebook, mais qu’elle soit l’un des personnages à venir d’une oeuvre littéraire est vraiment particulier.

C’est avec intérêt que nous allons suivre les publications de Sarah McNicoll sur son profil Facebook.

Si elle est ce qu’elle prétend être, le phénomène, en tant que tel, risque d’être intéressant.

Pour les intéressés, cliquez ici pour voir son profil

Du sentier des Jésuites à la première voiture : Le défi de la liaison Lac-St-Jean/Québec

Il est assez aisé, pour nous, de se rendre dans la région de Québec aujourd’hui. Selon l’endroit où l’on se trouve, plus ou moins trois heures suffisent amplement. Mais qu’en était-il, y a cent ans, à l’époque de la colonisation, ou même bien avant? L’histoire de la communication entre notre région et le fleuve Saint-Laurent

Lire »

Des morts sous nos bancs d’église!

Pratique maintenant révolue, sauf pour quelques exceptions extrêmement rares, plusieurs de nos premières églises recelaient bel et bien un caveau, où quelques personnes, triées sur le volet, avaient l’honneur d’être déposées pour l’éternité. Du moins croyait-on… Qui y était et pourquoi?Contrairement à ce que nous pouvons imaginer, au Lac-St-Jean, les défunts ne reposaient pas sous

Lire »

Du rêve au cauchemar

1900. Roberval. Francis Guéry et sa femme, tous deux originaires de France, s’installent. En 1902 on retrouve l’homme pendu à un arbre, à quelques kilomètres de sa résidence. 1904, Mistassini. Un groupe de familles de Savoie adoptent le Lac-St-Jean. Ils passent l’hiver à manger des navets réchauffés. Des fillettes doivent s’asseoir sur un tas de

Lire »

L’ancien hôpital Sainte-Élisabeth de Roberval face à son destin

Il semble bien que la longue saga entourant la probable destruction de l’ancien hôpital psychiatrique Sainte-Élisabeth de Roberval connaîtra sa fin dans les mois prochains. Quand? il est encore impossible de le dire exactement, mais un jour ou l’autre les pelles mécaniques se présenteront devant ce bâtiment qui est désuet depuis longtemps. Contrairement à certains

Lire »

Une lettre troublante d’un personnage de fiction

Ceux qui liront cette lettre me prendront peut-être pour une folle finie. Honnêtement, je m’en fous complètement. Je sais qui je suis et ce que je connais ma valeur. C’est ça qui compte, non? Je ne suis pas pour autant aussi bizarre des gens peuvent le penser. Justement, parlant de bizarre… Depuis quelques semaines, j’ai

Lire »

Dans les coulisses du roman LYCANTHROPE – Naissance d’une malédiction. Épisode 1 : D’où vient-il?

Bienvenue dans cette série qui vous en apprendra plus sur tout ce qui entoure le roman, ses coulisses, ses personnages, les intrigues et bien autres choses. Juste avant de débuter, n’ayez aucune crainte, tout ce qui sera écrit ici ne révélera aucun « punch » qui pourrait gâcher votre plaisir lorsque vous le lirez. Épisode 1 : D’où vient-il?

Lire »
%d blogueueurs aiment cette page :