Le mystère de la pierre tombale résolu grâce à nos lecteurs

Hier (dimanche le 14 octobre), un appel à tous a suscité un vif intérêt de la part des lecteurs. Un couple de La Doré avait en effet retrouvé une mystérieuse pierre tombale en faisant des travaux sur leur terrain. Malheureusement, la pierre en question avait une grande partie manquante, empêchant de connaître l’identité exacte de son « propriétaire ».

Pour en savoir plus sur les circonstances de la découvertes de cette pierre et comment les choses se présentaient, vous pouvez aller lire le texte en cliquant ici.

La pierre retrouvée le 13 octobre 2018

À la suite de l’appel à tous, plusieurs personnes, dont des généalogistes amateurs de la région, se sont mis à la tâche pour percer le mystère. Après quelques pistes et suppositions, l’identité de la personne a finalement été découverte vers le milieu de la journée.

Il s’agit de Monsieur Joseph Pagé, né en 1875 et décédé le 19 septembre 1952 à Saint-Félicien.
Joseph Pagé s’est marié une première fois, avec Valécia Fortin, puis une seconde fois en 1904, avec Élisianne Pagé, de Chambord.

Nous ne connaissons pas encore les circonstances exactes qui ont amené une partie de la première pierre tombale de M. Pagé jusqu’à La Doré, sauf le fait que le terrain sur lequel la pierre a été retrouvée était fait de terre de remplissage. Donc probablement que la terre venait du cimetière de Saint-Félicien au départ, et qu’une seconde pierre tombale a remplacé la première par la suite.

La nouvelle pierre actuellement au cimetière de Saint-Félicien

Il y aurait beaucoup de monde à remercier pour cette recherche, mais il est nécessaire de saluer les efforts particuliers de Raymonde Gagnon et Lucille Patenaude, des généalogistes amateurs qui sont en fait des expertes de la chose!

Un grand merci également à Marie-Claude Potvin, qui a pris l’initiative de faire appel à ce site Internet pour en savoir plus à propos de cette pierre retrouvée sur son terrain.

 

 

2 comments

Merci de commenter !

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.